Médecin de recours: définition

Pour obtenir une juste indemnisation à la suite d’un accident de la circulation, d’un accident de la vie ou d’une agression, il va forcément falloir suivre un processus qu’il faut essayer de conduire au mieux.  

Un processus qui avance sur deux rails parallèles

Pour cela, il faut faire en sorte que le “train de ce processus” avance sur deux rails bien parallèles : 
 le rail médical, celui du diagnostic, des interventions, et, on vous le souhaite, de l’amélioration de votre état de santé jusqu’à la stabilisation de celui-ci (on parle alors de consolidation). 

 le rail juridique, celui qui va de la demande d’indemnisation auprès des compagnies d’assurance, se poursuit dans la négociation et va, hélas, parfois jusqu’à la saisine des tribunaux.  

On se doute, en lisant cette analogie, que si un rail se met à dériver par rapport à l’autre, le train avancera moins vite et l’indemnisation prendra plus de temps ou bien se terminera sur un montant injuste. 
 

Médecin de l’assurance et médecin de recours


Voilà pourquoi, le processus commence en général toujours par un rendez-vous d’expertise organisé par votre compagnie d’assurance pour évaluer votre situation (état de santé et difficultés consécutives dans votre vite courante et professionnelle). Ceci auprès d’un médecin-conseil 

Ce médecin est donc, en quelque sorte, “le médecin de l’assurance”. Si vous vous contentez de cela, le processus n’avancera que sur le rail médical… Et vous risquez fort de vous retrouver, à la lecture du rapport d’expertise médical, déçu(e) ou mécontent(e) de ce que tout n’ait pas été pris en considération dans votre situation.  
 
La bonne solution est d’avancer à la même vitesse sur le rail de la négociation, en venant à ce rendez-vous avec votre avocat et un médecin expert de recours. Celui-ci vous “représentera”dans l’expertise. Assisté par votre avocat, il fera en sorte que soient posées toutes les questions nécessaires pour bien appréhender votre situation, et ce, de tous les points de vue.  
 
Les honoraires de ce médecin de recours vous seront ensuite remboursés dans le cadre de l’indemnisation. Non seulement, le fait d’avancer comme cela, à la même vitesse, sur les deux rails ne vous coûtera pas plus cher, mais cela facilitera, surtout au tout début, la mise en place d’un diagnostic de la situation complet.  

Ceci vous fera gagner du temps, ainsi qu’à la compagnie d’assurance qui aura tout intérêt à une bonne négociation plutôt qu’un mauvais conflit. 
Voir cet article pour bien comprendre l’intérêt d’avoir son médecin expert de recours.  

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires